Quoi de neuf sur le pôle Jules-Verne ?

Une dizaine de projets finalisés, une quinzaine en cours… le pôle Jules-Verne attire toujours autant et poursuit son développement. 


280 hectares, 375 entreprises et 6 000 emplois… Implanté sur les communes de Longueau, Boves, Glisy et, bientôt, Blangy-Tronville, le pôle Jules-Verne est un atout incontournable de l’économie d’Amiens Métropole. Et ce n’est pas terminé, car il va s’étendre sur plus de 60 hectares supplémentaires.

En attendant, des entreprises continuent de s’y implanter. Une dizaine de projets sont déjà finalisés.

Citons notamment, la MSA qui construit actuellement son siège régional. Deux concessionnaires motos (Harley Davidson, BMW) et un restaurant dédié ouvriront en octobre. Spécialisé dans la distribution de matériel pour la boulangerie Back Europ a aussi fait le choix du pôle Jules-Verne, tout comme les ambulances Duverger, Globul’vet, un vétérinaire ou le spécialiste du gazon synthétique Polytan…

Un village d'entreprises, destiné aux TPE et réalisé par CCI, est en cours construction avec des matériaux biosourcé et alimenté par des panneaux photovoltaïques.  Il abritera au printemps prochain sept cellules de 150 à 300 m². Le loyer a été fixé à 68 euros HT et HC le m²/an.

« Le bassin d’emploi et le coût global de l’implantation sont des vecteurs de décisions importants pour les dirigeants, explique la CCI. Etat, Région, Amiens Métropole et CCI se mobilisent pour offrir le meilleur accueil. La nouvelle station d’épuration sur Longueau est aussi un atout. En partenariat étroit avec Amiens Métropole, nous sommes très attentifs à la qualité des projets et au nombre d'emplois crées. »

Voici quelques témoignages…

Un showroom pour DBC rénovation

Installée depuis 2012 sur l’Espace industriel Nord d’Amiens, DBC rénovation va déménager début 2020 sur le pôle Jules-Verne. L’entreprise de 20 salariés, certifiée RGE Qualibat et Qualibois, est spécialisée dans la menuiserie (portes d’entrée, stores, baies, portrails), l’isolation et le chauffage au bois et granulés. Elle se développera alors sur 400 m² de dépôt, 250 m² de bureaux et disposera enfin d’un showroom de 200 m² (ouvert du lundi au samedi). 

« La rénovation énergétique est un créneau porteur, assurent Ivan Descamps et Benoit Godet, les deux associés. Depuis 2010, nous avons travaillé pour nous tailler une solide réputation. Nous comptons 3 000 clients sur la Somme et les départements limitrophes. »

En prévision de son déménagement, DBC rénovation recherche des techniciens et des commerciaux. A noter que l’entreprise possède deux autres magasins, l’un à Abbeville et l’autre, depuis novembre, à Péronne.


250 m² pour Cédivins

Cédivins vient d’ouvrir un nouveau magasin très chaleureux de 250 m² sur le pôle Jules-Verne. Il affiche 600 références en alcool et 600 en vins. Le tout à consommer avec modération... L’enseigne, déjà présente à Dury, complète son offre.

« La zone est en très forte croissance, explique Marc Roussel, le gérant de l’activité familiale remontant à 1899. Nous avons rassemblé sur ce pôle gourmand plusieurs enseignes permettant de créer une synergie entre nos métiers et d’animer nos commerces avec comme lien le goût des bonnes choses et le plaisir de la table.»

Toute l’année, Cédivins, qui compte trois sommeliers sur ce nouveau site, propose des vins de toutes les régions, des champagnes, de la bière en bouteille ou en fût, des whiskies, des rhums, des alcools du monde...

Ici, la vente se fait principalement au carton. La force de Cédivins repose sur le conseil, le rapport qualité/prix, la puissance d’achat, la dégustation permanente et les nombreuses animations.

Fouquet père et fils aussi

Implantés route de Rouen à Amiens depuis 1973, les Etablissements Fouquet père et fils déménagent au printemps sur le pôle Jules-Verne. La filiale de Back Europ France, est spécialisée dans la distribution de produits et de petit matériel pour la boulangerie-pâtisserie et, depuis quelques années, pour le secteur de la restauration. Elle entend développer ce secteur en passant de 1 500 à 2 500 m². La gamme de ses produits ne cesse de s’étoffer. Par exemple, elle propose une gamme complète de plus de 3 700 références dans le secteur du snacking restauration.

Elle emploie 12 salariés dont 4 commerciaux mais des recrutements devraient intervenir à court terme.

« L’avantage du pôle Jules-Verne, c’est sa situation et son accessibilité, confie Cédric Fouquet, le gérant. Notre lieu d'exploitation actuel est devenu trop petit et l’accès aux grands axes plus compliqué pour notre entreprise qui compte 250 clients et livre dans un rayon de 50 km autour d’Amiens. »

Crédits photos : Isabelle Boidanghein